Présentation

Recherche

Images Aléatoires

  • DSCN1249.JPG
  • meshantz.jpg
  • P5160001.JPG
  • IMG-7166.JPG
  • CIMG2796.JPG
  • Cabaret.JPG

Welcome on board !

Bienvenue sur le site consacré à The Meshantz groupe composé d'étudiants français, sur lequel vous trouverez des photos, des vidéos et bien plus encore !
Vendredi 4 avril 5 04 /04 /Avr 22:53
Par The Meshantz - Publié dans : Photos
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 4 avril 5 04 /04 /Avr 22:53
Par The Meshantz - Publié dans : Photos
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 4 avril 5 04 /04 /Avr 22:50

The Meshantz, toutes générations confondues...

 

Par The Meshantz - Publié dans : Photos
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 20 juillet 5 20 /07 /Juil 11:34

Pour The Meshantz, 
à 20 ans, c'est Sex, Drug and Rock'n'Roll,
à 30 ans, c'est Sex and Rock'n'Roll,
à 40 ans, ça va être chiant le Rock'n'Roll...

Par The Meshantz
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 20 juillet 5 20 /07 /Juil 11:30
Episode 8 : Back from the Death
 
Septembre 2005. Nouvelle rentrée, nouvelle salle de musique déménagée Rue Centrale, nouveaux espoirs. Les membres du groupe ont passé l’été à s’échanger des emails sur les propositions de chansons à travailler. Évidemment, chacun ne regardait que les morceaux qu’il avait proposé lui, et personne n’avait vraiment pris compte de ce disaient les autres. Ajoutées à cela l’implication active de Julien dans l’intégration des nouveaux (nouvelles ?), et l’absence quasi totale de Lionel eurent raison de la motivation de Romain et de Fabien. Au cours d’une nième séance à deux, il fut décidé de dissoudre le groupe. Lionel s’en étonna…Julien l’avait déjà pris comme acquis avant même la décision officielle. Les temps sont durs. Romain, frustré devant la possibilité de ne pouvoir enfin jouer durant le WEI, décida tout de même de monter un groupe factice pour l’occasion. Il demanda au seul bassiste connu, Fabien le sarcastique, et à un ex-chanteur devenu batteur, Yoann, Julien ne voulant pas venir au WEI, de bien vouloir jouer avec lui. On commença donc à répéter deux morceaux, « My Generation » des Who, et « What katie did » des Libertines, une fois de plus choisis par l’impitoyable Romain.
Cependant, le club Musique, codirigé depuis Avril par Romain et Julien, décidemment inséparables, organisa une réunion pour permettent aux musiciens nouveaux venus de se faire connaître. L’objectif officiel étant de pouvoir actualiser la liste d’accès aux clés de la salle musique. Officieusement, ne voulant pas se défaire si facilement de leur bébé, Romain et Julien cherchaient un bassiste et un guitariste, pour pouvoir enfin partir du bon pied. C’est lors de cette réunion que se fit connaître Sébastien. Cet inconnu de Nouvelle-Calédonie était guitariste, et avait plus ou moins le même genre de références musicales, et la même envie de gloire au sein de l’école. On décida de l’intégrer, et d’attendre l’après-WEI pour chercher un nouveau bassiste, celui-ci manquant toujours à l’appel.
 

Le WEI arriva. Romain ne fut que trop heureux de pouvoir enfin jouer au WEI, et de slammer sur une foule déjà bien imbibée. Après une représentation correcte, mais sans plus, et un week-end d’intégration tout à fait normal – deux hospitalisations -, vint le retour sur Marseille. Dans un des bus loués pour l’occasion, discussion sérieuse entre Romain et Adrien, un 1A. Dans sa recherche désespérée de bassiste, Romain avait croisé juste avant le départ au WEI ce blond breton qui se trouvait comme par miracle être bassiste. Celui-ci n’avait pas eu vent de la réunion du club Musique quelques jours plus tôt, et il avait été décidé de reparler de l’affaire pendant le WEI. Le bus fut donc l’occasion de mettre un peu les objectifs de chacun sur la table, et de discuter. L’un, fan des Red Hot Chili Peppers, normal pour un bassiste, l’autre ne lâchant décidemment pas ses libertins, on se mit finalement d’accord pour essayer de faire quelque chose ensemble. Au retour, on présenta le nouveau membre à Julien, qui n’eut rien à opposer à cette nouvelle arrivée. Les choses sérieuses pouvaient enfin commencer. Les nouveaux Meshantz étaient prêts à casser la baraque...

C'est ainsi que s'achève cette histoire, non que dis-je, cette épopée mythique qui s'est conclue par la formation de The Meshantz...

Par The Meshantz
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 20 juillet 5 20 /07 /Juil 11:25
Version live de "Joe's Head" de Kings of Leon

 

       The Meshantz - Joe's Head (Kings Of Leon Cover)



Par The Meshantz - Publié dans : Vidéos
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 20 juillet 5 20 /07 /Juil 11:16
Episode 7 : Early hard times
 
C’est Julien l’anglophile qui trouva le nom. The Meshantz. Jeu de mots entre « Mesh », « Antz », et « Méchants ». Très fin. Cela plut tout de suite à Romain, qui voulait absolument mettre « the » devant le nom pour faire un minimum sérieux, mais que bon, la forte connotation franchouillarde permettait d’équilibrer sa grosse tête. Il fut tout de même un temps où la typographie faisait débat. « Meshantz » clamait Romain. « MeshAntz » préférait Julien. Romain eut le dernier mot, les deux récents intégrés n’ayant pas leur mot à dire. Faut pas déconner non plus.
On commença donc à se réunir pour se mettre d’accord sur le répertoire. Une fois encore, la main mise des deux premiers membres se fit ressentir. Une moitié du groupe décida donc pour l’autre moitié de préparer un ou deux morceaux des Libertines, un ou deux des Zutons, deux groupes presque inconnus pour les petits nouveaux, et on verra bien plus tard pour le reste. S’initièrent donc les répétitions. Avec difficulté. En effet, le nouveau-né Meshantz ne réussit à se retrouver au complet que quelques rares fois, où tout le monde n’avait pas écouté ou travaillé les morceaux. Inefficacité totale. Démotivation. Les répétitions à 3, voire à 2, se multiplient. Agacement. Les deux absents réguliers étaient Lionel et Julien. Déception pour Romain. Peut-être fut-ce les sarcasmes incessants de Fabien qui avaient eu raison de la patience du batteur. Lionel, quant à lui, était un mystère. Certes il disait que ça lui plaisait de faire partie du groupe, mais n’en montrait pas vraiment le visage. Romain eut beau essayer de se rendre chez lui pour lui faire faire ses devoirs sous couvert que les guitaristes d’un groupe doivent travailler ensemble pour pouvoir être complémentaires, les choses ne changèrent pas. Ainsi, la fin d’année scolaire n’eut pas beaucoup à entendre parler des Meshantz. Certes ils essayèrent de participer, tant bien que mal, à un concours de jeunes artistes. Mais 95% de l’implication et du travail fut effectué par la paire Julien-Romain. Séances d’enregistrement bricolées en salle de musique et dans la chambre de Julien, composition écrite à la va-vite pour les besoins de satisfaire les exigences du règlement…Cela ne suffit pas, la qualité de l’ensemble de la « maquette » étant très médiocre, et l’on oublia bien vite ce nouvel échec.
Puis vint l’été. On décida donc de se retrouver à la rentrée, de tout remettre à zéro, et de se préparer correctement pour faire bonne figure au WEI.

Suite et fin au prochain épisode...
Par The Meshantz
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 20 juillet 5 20 /07 /Juil 11:10
Version live de "Dès Que Le Vent Soufflera" de Renaud

 
Par The Meshantz - Publié dans : Vidéos
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 21 juin 4 21 /06 /Juin 09:38
Episode 6 : The first ones
 
L’après-cabaret n’est jamais une bonne période. Car il est suivi des examens … Cela implique un arrêt presque total de toute activité autre que rester sur son lit à se résoudre une équation aussi vieille que notre Charlemagne inventeur d’école : valider un maximum de matières en un minimum de temps de révision. Cette équation presque résolue, le système étant incompatible pour beaucoup, il était grand temps de se remettre au travail, après presque 3 mois d’inactivité, la campagne BDE ayant montré le petit bout de son gros nez juste après les susnommés examens.
 
Romain et Julien se retrouvent dans la fameuse salle musique du bout du monde, que peu d’aventuriers ont découvert tellement l’exercice pouvait se révéler périlleux, et font face à un problème de taille. Impossible, avec leur niveau de balai à chiottes, de ne pas massacrer les morceaux en ne les jouant qu’à deux instruments. Hors de question de réitérer l’expérience glorieuse du précédent concert. Il faut donc trouver deux camarades d’accords pour faire figure de larbins.
Curieusement, le bassiste ne fut pas difficile à trouver. Après la dissolution du groupe parallèle de Julien, pour cause de départ en stage de Fred le 4A, Fabien le métalleux à lunettes (allez savoir comment c’est possible qu’un métalleux porte des lunettes…) se retrouvait sans groupe à martyriser. Il fut donc intégré à la nouvelle formation. Ne manquait donc plus qu’un guitariste. Car le groupe parfait, selon Romain, se composerait toujours de deux guitares, une basse, et une batterie. Vérité vraie, ou obsession ridicule ? Le fait est qu’il fallut trouver un guitariste, et au plus vite. Les relations qu’avait tissées Julien durant ces quelques mois au sein de l’école lui permirent d’être bien plus efficace que Romain l’asocial dans cette recherche du Graal. Un nom fut donc proposé. Alex. Alexis pour les intimidés. Ce grand viking d’un bon mètre 90 sans les talons était en effet un guitariste blues relativement expérimenté, plus en tout cas que tous ceux qui faisaient alors partie du groupe. Romain, ultra-motivé comme à son habitude, se précipite sur le spécimen, et l’effraie. Trop insistant sûrement. Il n’y aura donc pas de viking dans le groupe. Il faut se remettre à chercher. Une fois encore, c’est Julien qui déniche un autre nom. Lionel. « Qui ? – Lionel. – Jamais entendu parler … t’es sûr qu’il est à l’école ? » Le personnage en effet était relativement discret. On lui propose donc d’intégrer le groupe, son niveau paraissant plus que correct. « Pourquoi pas ? » répondit-il.
Le groupe pouvait enfin commencer son ascension vertigineuse...

La suite au prochain épisode...
Par The Meshantz
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 21 juin 4 21 /06 /Juin 09:31

Voici une photo qui immortalisera la grande période des Meshantz, ce que les historiens appellent déjà "The Golden Age of The Meshantz"

Par The Meshantz - Publié dans : Photos
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus